mardi 7 février 2017

Savons bio & surgras Clémence & Vivien : La perfection pour une douche minimaliste ♥

Etant désormais dans une démarche très minimaliste, je n'utilise plus que des savons pour me laver le corps. A la recherche de savons surgras et sans lait d'ânesse, pour d'avantage de douceur, je suis tombée sur la marque Clémence & Vivien qui proposent des savons bio, saponifiés à froid, sans huile de palme, fabriqués en France qui sont également labellisés vegan et cruelty free.  Le gros lot !



Composition 
*▲  


Tous les savons de la gamme, 8 au total, sont saponifiés à froid, ils conservent ainsi toutes les propriétés des huiles en plus d'être particulièrement riches en glycérine. Ils sont également surgras, c'est à dire qu'ils sont enrichis en huiles végétales pour offrir douceur et nutrition aux peaux les plus sensibles.  De ce fait, ils sont moins agressifs qu'un savon classique et préservent mieux le film hydrolipidique de la peau

Les compositions des savons sont assez similaires, seules les huiles, beurres, huiles essentielles et plantes/argiles changent en fonction des propriétés que souhaitent offrir le savon, LE GECKO contient en plus des graines de pavot pour exfolier la peau.

Pour décrypter la composition, j'ai choisi pour exemple le savon LE CHERUBIN spécial enfants qui est neutre, sans huiles essentielles et qui peut également convenir aux femmes enceintes 


INCI : Huile d'olive bio saponifiée, huile de coco bio saponifiée, beurre de karité bio saponifié, eau, glycérine végétale, huile de tournesol saponifiée, huile de ricin ( 10 % ).

Comme vous pouvez le constater, une composition parfaite, 100% naturelle et 88% bio ! La grande part d'huile de ricin correspond au surgraissage du savon. Avec le savon LE SUISSE, ils sont spécialement formulés pour la toilette des personnes sensibles , allergiques ou désireuses d'utiliser des produits sans parfum.

Efficacité*
  



Ces savons offrent une mousse crémeuse vraiment très agréable, et ce que j'apprécie le plus, c'est leur dureté. En effet bien que surgras, ils ne se ramollissent pas, comme c'est le cas avec certains savons qui se transforment en pâté après quelques utilisations. De ce fait, ils durent longtemps ! Je vous conseille tout de même de ne pas le conserver sous l'eau sous peine d'écourter inévitablement sa durée de vie, il ne s'agit pas d'une roche non plus !

Savon posé sur une Loofah " courge de douche " : Le duo de douche écologique ! 

Je l'utilise uniquement sur le corps et il laisse la peau confortable, il ne tire pas la peau après utilisation. Si vous utilisez du savon pour vous nettoyer le visage, il sera plus adapté ( particulièrement les 2 neutres de la gamme ) qu'un savon classique grâce à son surgraissage. Les parfums sont agréables bien que basiques, il s'agit des mélanges d'huiles essentielles indiqués, rien de sophistiqué.

Bien évidemment, l'utilisation de savon est plus écologique et plus économique qu'un gel douche contenu dans un flacon en plastique qui s'use généralement à vitesse grand V.

J'ai acheté ces savons sur le site greenweez au prix de 3,90€ le pain de 100g,  prix très raisonnable vu la qualité. Je suis complètement ravie de ces savons qui allient composition parfaite, qualité et plaisir d'utilisation. J'en ai acheté 5 d'un coup pour ne pas payer les frais de ports à chaque fois, je suis tranquille pour un moment ! Je vous les recommande vivement si vous recherchez des savons bio ET surgras !

Utilisez-vous des savons pour vous laver?
Avez-vous envie de tester cette marque ? 
Ou peut-être les fabriquez vous... ?

samedi 28 janvier 2017

Brosse en bois Kostkamm : Des picots extra-longs pour un démêlage parfait !

Après avoir usé deux brosses en bois de la marque TEK, je me suis tournée vers une autre marque espérant trouver une brosse en bois de qualité et qui dure dans le temps. C'est alors que j'ai découvert cette brosse de la marque Kostkamm, la marque du petit râteau que je vous ai présenté dans cet article servant à nettoyer les brosses. Et encore une fois, c'est une très belle découverte !



Pourquoi utiliser une brosse en bois?



La brosse en bois est plus respectueuse de l'environnement et plus en affinité avec la kératine des cheveux que les brosses en plastique ou pire, en métal. De plus, les picots en bois permettent un massage doux du cuir chevelu en plus d'éviter l'électricité statique.

C'est une alternative parfaite aux brosses que l'on trouve généralement dans le commerce et qui convient à tous sachant que contrairement aux brosses naturelles en poils de sanglier, poils de porc ou peigne en corne, le bois est un matériau entièrement végétal.



Brosse en bois Kostkamm

La brosse a une teinte plus foncée en vrai

Cette brosse est en bois d'olivier et comporte 9 rangs de picots extra-longs. J'ai été étonnée en recevant la brosse tant les picots sont longs ( 2,5cm contre 1,5cm pour une brosse TEK ) , mais c'est ce qui fait toute la différence ! En effet, cette brosse démêle extrêmement bien les cheveux grâce à cette particularité, vraiment rien à voir avec les brosses habituelles aux picots plus courts.




Son design est élégant et les matériaux sont vraiment solides. Les picots sont solidement ancrés sur le lit de caoutchouc ce qui fait que même en cas de nœud tenace, les picots ne bougent pas et ne se décrochent pas comme c'était souvent le cas avec mes brosses TEK.

Je l'ai trouvé sur le site d'ecco-verde  à un certain coût certes, 39,19€, mais la qualité est bien au rendez-vous ! Je préfère largement investir dans une brosse qui dure dans le temps plutôt que devoir en racheter tous les ans, ce qui au final coûte plus cher. Je vous la recommande vivement si vous recherchez LA brosse en bois !


Quelle marque de brosse utilisez-vous?
Avez-vous envie de tester celle-ci?

mercredi 25 janvier 2017

Tie and Dye rouge au henné du Yemen & Red Kamala ♥

Les feuilles rouges de cet automne m'ont inspiré une envie de changement capillaire pour m'accorder à leurs magnifiques tons chauds. Je n'avais encore jamais testé le henné auparavant ne souhaitant pas modifier ma couleur naturelle. J'ai donc trouvé le bon compromis pour un changement tout en douceur : colorer uniquement la fin de ma chevelure pour obtenir une sorte de dégradé.

Céline de Ma Planète Beauté m'a très gentiment conseillé et envoyé tout le nécessaire pour réaliser ce premier henné colorant ! ( Je vous remercie à nouveau pour votre gentillesse et votre disponibilité ! ). Sa boutique est une véritable caverne d'alibaba où l'on trouve tous les hennés, poudres colorantes, poudres ayurvédiques possibles et imaginables, de qualité, en plus d'autres produits naturels et bio....

Ingrédients & recette


Henné rouge du Yemen : Le henné naturel Lawsonia inermis est un arbuste bien connu pour colorer les cheveux d'un ton cuivré. Son pouvoir colorant est lié à une molécule, la Lawsone qui se fixe directement à la kératine des cheveux permettant une très bonne tenue de la coloration. Le henné rouge du Yemen est celui qui contient le plus fort pourcentage de Lawsone, c'est celui qui donnera les teintes les plus acajous/rouges ( en comparaison avec le henné d'Egypte et Rajasthan plus cuivrés ).
Le henné est un soin complet pour la chevelure : il purifie le cuir chevelu, gaine le cheveu, l'épaissit, le rend volumineux souple, doux et brillant !
  Henné du Yemen BAQ 100% pure & naturel, sans sels métalliques ( 5,5 € les 100g soit 6 utilisations )

Red kamala : En faisant des recherches sur les poudres colorantes permettant d'obtenir des reflets rouges, j'ai découvert cette poudre de plante issue d'un arbuste nommé Mallotus philippensis. Utilisée depuis des siècles dans la médecine ayurvédique, et de façon traditionnelle dans la teinturerie indienne elle sert également de colorant capillaire grâce à son fruit formant un dépôt rougeâtre.
 Red Kamala Yogi Globals ( 4,10€ les 100g soit 3 utilisations ) 


Préparation


Red Kamala : un rouge intense !

Pour 50g ( 15 derniers cm de cheveux ):

15g de henné rouge du Yemen ( 30% )
 35g Red kamala ( 70% )
 5g de glycérine végétale ( hydratante/contre l'effet asséchant du henné)
 Eau chaude

Mélangez les deux poudres, ajoutez l'eau chaude jusqu'à obtenir une pâte lisse puis ajoutez la glycérine végétale. Pour faire "éclater" et ressortir les pigments, congelez la préparation la nuit précédant l'application. Laissez décongeler à température ambiante avant la pose.



J'ai appliqué le henné sur les 15 derniers centimètres de ma chevelure, enroulé le tout dans du cellophane, dans un foulard puis j'ai laissé posé 6h. J'ai rincé à l'eau claire puis j'ai attendu 48h avant de laver mes cheveux afin que la couleur s'oxyde et dévoile sa nuance définitive. J'ai fait 3 henné en tout à intervalle d'une semaine entre chaque pose. Je vous montre ici le résultat des deux premiers hennés car je n'ai pas pris de photo pour le troisième.


Résultats

Avant

Après 1er henné ( cheveux lissés au kardoune ) 
Après 2ème henné

Après 2ème henné

Après 2ème henné
Comme vous pouvez le constater le résultat est léger et diffère selon la luminosité, la couleur est également différente au soleil et à peine perceptible à l'ombre. J'ai obtenu de très beaux tons rouges/bordeaux qui ce sont intensifiés et qui ont foncés au fil des hennés. J'ai congelé le henné avant la troisième application, je ne sais pas si cette technique a ajouté sa petite touche d'efficacité en plus de la superposition des couches de henné, mais on a rien a perdre surtout si on souhaite préparer son henné à l'avance.

Concernant la qualité du henné, l'appellation BAQ ( Body Art Quality ) signifie que ce henné est également utilisable pour les tatouages. La fine granulométrie de la poudre permet d'obtenir une pâte très lisse qui s'étale parfaitement sur la chevelure.

En colorant uniquement le bas de mes cheveux j'avais également envie de profiter du côté gainant et fortifiant du henné afin d'avoir des pointes toujours bien protégées dans le but de faire pousser ma chevelure sans que les pointes ne finissent par s'affiner à cause de l'usure.

Dès la première application, j'ai vraiment senti mes cheveux plus épais, plus forts, gainés, plus brillants, plus doux, plus volumineux. Et ce fut de plus en plus flagrant au fil des hennés ! Il n y a pas photo, côté soin, on est bien loin du résultat obtenu avec du henné neutre ! 

La couleur m'a beaucoup plus mais c'est, comme je l'avais prémédité, quelque chose dont je me lasse assez rapidement du coup je ne l'ai pas gardé longtemps. Et surtout, j'ai eu un tel coup de cœur pour le henné que je les colore désormais intégralement dans une teinte qui est quasiment identique à la couleur de mes cheveux pour ne pas dire identique,  le tout sans aucun reflet roux ! Ainsi je profite du côté soin sans modifier ma couleur de base. Si cela vous intéresse, je vous donnerai volontiers ma recette pour teindre les chevelures châtains foncés grâce au henné ! 


Utilisez-vous le henné pour colorer vos cheveux ?
Avez-vous envie de tester le Red Kamala?

mercredi 2 novembre 2016

Journal de (re)pousse été 2016 : -15cm pour repartir sur de bonnes bases !

Bonjour à toutes et à tous ! Contente de vous retrouver aujourd'hui pour vous présenter mon journal de pousse qui arrive avec un mois de retard... c'est donc le journal de pousse de l'été et du début de l'automne. Je vous dit tout sur ces 4 derniers mois de vie capillaire et il y a eu du changement !

Coupe de cheveux : nouveau départ
   


Avant l'été, j'avais prévu de couper 5cm à la rentrée ou un peu plus selon la pousse obtenue. Je souhaitais en tout me débarrasser de 15cm en trois coupes afin de récupérer de la masse tout en voyant mes cheveux pousser entre temps. Mes cheveux ne tombaient plus de manière exagérée mais la chute était encore supérieure à ma norme ces derniers mois. Du coup, forcément, mes cheveux ont continué à s'affiner le temps que la chute se stabilise.

Cependant, au fil des semaines, je remarquais que mes longueurs affinées le devenaient de plus en plus. En effet, moins les longueurs et pointes sont fournies, moins les cheveux sont protégés entre eux, plus il y a de frottement et plus les cheveux fourchent. De ce fait, les fourches remontent dans la chevelure et grignotent la longueur au fur et à mesure.

Juin 2016 - Septembre 2016

Après avoir pris mes cheveux en photo pour le journal de pousse, j'ai remarqué l'ampleur de l'affinement, encore plus flagrant sur cheveux lissés, et j'ai sur un coup de tête coupé les 15cm en une seule fois ( mais en deux temps ).  La pousse entre les deux photo n'est du coup pas fiable étant donné que les pointes ont été grignotées...

Mes carences en fer ne m'ont pas facilité la tâche au cours de ma pousse et m'ont contraint de couper régulièrement afin de me débarrasser des longueurs affinées. Ça m'a beaucoup frustré d'avoir les cheveux qui poussent vite, en bonne santé mais qui tombent, qui tombent et qui tombent sans cesse... Et le fait de tenir un journal de pousse rend la chose encore plus frustrante car on constate malgré tous ses efforts que la pousse est beaucoup plus lente que "prévu" ( " si je n'avais pas eu de chute, mes cheveux seraient actuellement aux fesses", " si je n'avais pas eu de chute, mes cheveux seraient bien épais", "si...", "si..." ) ce qui ajoute pas mal de stress, inutile.
 

Cheveux lissés au kardoune

En coupant mes longueurs affinées une bonne fois pour toutes, cela me permet de retrouver des cheveux en pleine santé, de repartir sur une bonne base et me débarrasser des mauvais souvenirs liés à ces chutes successives.

Côté soins
  


Concernant les soins, j'ai effectué un lavage par semaine toujours précédè d'un masque. J'ai laissé mes cheveux attachés 99% du temps pour ne pas y penser tout en les protégeant du soleil et j'ai appliqué de temps à autre un peu d'aloe vera et d'huile sur les longueurs. Je vous parlerai de ma cure de moutarde d'ici peu dans un article complet.

Et comme à mon habitude avant l'automne, j'ai utilisé ma fameuse lotion d'ortie afin de freiner la chute saisonnière combiné à une cure de spiruline en interne pour booster mes réserves de fer, entre autres.

Objectifs ou plutôt idéal
   

Cheveux lissés au kardoune

Je ne souhaite pas plus parvenir à tout prix à un objectif longueur. J'aime ma longueur actuelle et toute longueur supplémentaire  en conservant des pointes épaisses sera un plus. Dans l'idéal, j'aimerais récupérer les 15cm coupés afin de retrouver des cheveux aux hanches avec une belle masse. Je laisse tomber l'idée de les faire pousser plus longs ( pour le moment ) étant donné que j'ai de nombreuses repousses qui regagnent doucement mes longueurs et que je souhaite uniformiser ma masse avant tout.

Actuellement, mes cheveux tombent d'une manière tout à fait normal et je compte bien continuer sur cette voie afin de les conserver dans cet état. En effet, je sais désormais comment prendre soin de mes cheveux afin qu'il soient en bonne santé au naturel. J'ai donc tout intérêt à focaliser mon attention sur mon hygiène de vie à savoir : une alimentation très riche en fer, de l'activité physique régulière, des horaires de coucher réguliers, de la relaxation, moins de temps sur internet,... afin d'être en parfaite santé et permettre à mes cheveux d'être au top de leur forme naturellement et sans en faire une obsession.

Il y a pas mal de nouveautés dans ma routine capillaire que je partagerai avec vous dans de prochains articles. Et peut-être que les plus observateurs d'entre vous ont d'ores et déjà remarqué un petit changement...

Et vous, comment se portent vos cheveux?
                             Y a-t-il des obstacles sur le chemin vers votre chevelure de rêve?

samedi 8 octobre 2016

Loofah : La courge de douche écologique ! [Adieu fleur de douche]

Je vous présente aujourd'hui la MEILLEURE alternative à la célèbre fleur de douche : la "courge de douche" ou courge éponge plus connue sous le nom de Loofah/Luffa . Et oui, il est tout à fait possible de se laver avec un fruit et croyez-moi, cette éponge offerte par la nature n'a absolument rien à envier à une fleur de douche en plastique. En effet, le plastique contient des substances étant réputée pour être des perturbateurs endocriniens en plus de son caractère non biodégradable et très polluant pour l'environnement.

D'où vient la Loofah ?  


La courge éponge (Luffa aegyptiaca ou Luffa cylindrica) est une plante grimpante de la famille des cucurbitaceae.  On trouve cette courge abondamment en Orient et sur tous les marchés d'outre-mer.  Ses fruits sont utilisés une fois séchés pour en faire une éponge végétale d'où son surnom de "courge du hammam". Elle est coupée à la base afin de la vider de ses graines par ce trou et est ensuite blanchit à l'eau bouillante pour une meilleure conservation et éviter qu'elle ne devienne noir à l'usage. En plus de servir d'éponge au quotidien, elle permet également d'exfolier la peau et la débarrasser de ses peaux mortes.

Afficher l'image d'origine
Voilà à quoi ça ressemble avant !


Et après séchage ( coupée en deux )




1/4 de Loofah : la taille d'une fleur de douche !


 Utilisation

Cette courge lavante a toujours été présente chez moi, c'est ce qu'utilisent mes parents pour se laver depuis que je suis toute petite. Je l'ai avec le temps abandonné pour la fameuse fleur de douche que je trouvais plus "girly" et d'avantage dans "l'air du temps"...  maintenant que je recherche exclusivement des solutions écologiques et naturelles, c'est tout naturellement que je suis revenue vers elle, comme une évidence.


Sa texture est rêche et assez rigide mais une fois humidifiée, elle devient plus souple et malléable. Utilisée avec un savon ou un gel douche, elle fait mousser et répartit la mousse juste comme il faut tout en offrant une légère exfoliation à la peau. Après avoir testé des gants en coton bio qui absorbent tout le produit sans le distribuer sur la peau ou encore des gants en fibre de lin qui ne sont pas vraiment plus efficaces, je peux vous assurer que la loofah est l'alternative parfaite aux fleur de douche tant au niveau de l'efficacité que de son aspect écologique ( non polluant, biodégradable ) et durable.



En effet, une courge entière coûte aux alentours de 3€ et peut se couper en 4 sachant qu'un bout dure plus de 6 mois ! Faites le calcul : 75cts tous les 6 mois. Certes une fleur de douche n'est pas chère ( aux alentours d'1€ ) mais elle a une durée de vie généralement plus courte en plus de tous ses autres désavantages environnementaux.

La loofah que je possède vient tout droit du Liban mais vous pouvez en trouver dans les épiceries orientales à bas prix ( attention aux sites internet qui vende cette courge comme un produit d'exception à 6€ le mini morceau ). Elle est plate à l'achat et gonfle lorsqu'on la remet en forme. Et si vous avez un jardin, vous pouvez même en faire pousser  ( en savoir plus ici ) !

 

On peut également l'utiliser de manière plus soutenue en réalisant des mouvements circulaires pour exfolier la peau en profondeur et la débarrasser des peaux mortes et impuretés. Elle rend la peau éclatante et toute douce ! Elle contribue également à une meilleure circulation sanguine. Pour cela, les mouvements sont à réaliser du bas du corps en remontant progressivement vers le haut du corps afin de stimuler la circulation vers le cœur.

Et son utilisation ne s'arrête pas à la douche, on peut également l'utiliser pour faire la vaisselle, le ménage.. Pour résumer : l'essayer c'est l'adopter. Adieu fleurs de douche, je préfère désormais les courges !

> J'espère que cette découverte vous plaira, n'hésitez pas à partager l'article si vous voulez à votre tour faire découvrir cette alternative écologique à votre entourage ! <


Qu'utilisez-vous pour vous laver?
Avez-vous envie de tester la véritable Loofah?

mercredi 5 octobre 2016

Jus de Bissap : des fleurs d'hibiscus pour faire le plein d'anti-oxydants ! ✿

Je vous présente aujourd'hui une boisson que j'adore et qui permet de s'hydrater tout en faisant plaisir à sa santé et ses papilles ! Plus connue sous le nom de jus de bissap en Afrique de l'ouest, elle est également nommée karkadé par les égyptiens . Le point commun ? C'est le "jus" des fleurs d'hibiscus qui en plus d'être savoureux a une teneur très élevée en anti-oxydants

Bienfaits des fleurs d'hibiscus



Santé

Les vertus de l’hibiscus sont connues depuis l’antiquité et sont toujours utilisées pour ses propriétés médicinales :


Riche en nutriments :   Calcium, vitamine C, niacine, riboflavine et fer. Aide à luter contre l'anémie grâce à l'association fer/vitamine C.
Antioxydant : De par sa richesse en anthocyanes, polyphénols, et vitamine C, l'hibiscus aide à lutter contre le vieillissement cutané prématuré dû au stress oxydatif.
Hypotenseur : Fait baisser la tension artérielle.
Anti inflammatoire :  soigne les inflammations des voies respiratoires, du côlon et les maux gastriques.
Antiseptique urinaire : Traite les infections urinaires 
Diurétique : Aide à éliminer l'eau par les urines, bénéfique en cas de rétention d'eau.
Antispasmodique :  Soulage les spasmes musculaires et les crampes menstruelles.
Fébrifuge : Aide à faire baisser la fièvre.
Hypocholestérolémiant : Baisse le taux de cholestérol et  triglycérides.
Réduire la glycémie : Diminue la teneur en glucose du sang, bénéfique pour les diabétiques.


Beauté

Outre ses bienfaits en interne, les fleurs d'hibiscus peuvent également être utilisées en externe : 

Lotion anti-âge :  Ses propriétés antioxydantes en font un excellent anti-âge 
Cataplasme ( à réduire en poudre ) Soigne les eczémas, les allergies et les dermatoses. 
Colorant capillaire : En association à du henné ( colorant ou neutre ) pour donner des reflets rouge pourpre à la chevelure. On peut également l'utiliser pour colorer l'eau de son bain tout en faisant profiter de ses bienfaits à la peau !

Je trouve mes fleurs d'hibiscus séchées certifiée bio à un prix très abordable chez Aroma-zone : 3.5€ le paquet de 100g, nettement moins chères qu'en magasin bio.


Recette



1.5L d'eau ( minérale ou source )
50g de fleurs d'hibiscus séchées
75 à 100g sirop d'agave ( indice glycémique bas )
Une quinzaine de feuilles de menthe fraîches
Facultatif : Un peu d'extrait naturel de vanille

Coût de revient : 3.45€ / le litre




>> 1ère méthode : Dans une casserole, versez l'eau  et les fleurs d'hibiscus. Faites bouillir 15minutes afin que les fleurs libèrent leur jus. Hors du feu, ajoutez les feuilles de menthes. Laissez infuser jusqu'à refroidissement. Filtrez et ajoutez le sirop d'agave. Transférez dans une bouteille en verre hermétique.
>>2ème méthode : Faites bouillir l'eau. Éteignez le feu puis ajouter les fleurs d'hibiscus et les feuilles de menthe. Laissez infuser une journée afin que les fleurs d'hibiscus libèrent un maximum de jus. L'avantage de cette méthode ( légèrement moins concentrée que la prétendante ) est de conserver un maximum d'actifs et vitamine C contenus dans les fleurs.


> Le jus de bissap se conserve 3-4 jours au frais <


 Résultat


Magnifique couleur rouge pourpre


 Le jus de bissap est désaltérant et vraiment délicieux en plus de toutes ses vertus santé. L'hibiscus à un goût légèrement acidulé avec une arrière note d'amertume. Les feuilles de menthe apportent une touche de fraîcheur et le sirop d'agave en plus de remplacer parfaitement le sucre raffiné, adoucit très bien le tout ! Pour vous donner une idée, je trouve qu'il y a une ressemblance avec le goût du jus de cranberry, également réputé pour sa teneur en anti-oxydants.

Plutôt que de dépenser 5 à 6€ dans 1/2 litre de jus de cranberry ou grenade bio ( soit 11 à 12€ le litre ) soit distant riches en antioxydants ( sachant que la  vitamine C s'oxyde rapidement, notamment si la bouteille est en verre transparent et que le jus est en contact avec la lumière.. ), autant préparer ce jus maison qui est bien moins cher et bien plus bénefique pour la santé !


Connaissez-vous le jus d'hibiscus?
Avez-vous envie de goûter ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...